Hop Pop Hop, razzia musicale sur Orléans

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

hop pop hop
Olivier Carré, le maire d’Orléans, a de quoi être satisfait lui qui déclarait récemment vouloir un événement culturel d’importance chaque semaine à Orléans. Voilà qu’après les Soirées Tricot de la semaine dernière, ce week end ça se bouscule au portillon entre les Journées Européennes du Patrimoine et le Festival Hop Pop Hop, programmé par l’Astrolabe, et qui a envahi pas moins d’une dizaine de lieux emblématiques orléanais (jusqu’aux Galeries Lafayette, ma bonne dame !), parfois les mêmes que ceux visitables pour ces Journées du Patrimoine, pour proposer au public orléanais 35 artistes sur deux jours, dans un rythme effréné.

Qui s’en plaindrait ? surtout qu’en consultant l’agenda culturel régional de Magcentre, il est facile de constater que les événements orléanais laissent peu de blanc dans le calendrier, en dehors du désert des vacances scolaires ou de l’indigence des événements dans certains quartiers de la ville comme La Source, indigence à laquelle il faudra bien un jour, réfléchir…

hop pop hop

“Notre ambition n’est pas de remplir un hippodrome ni d’attirer d’énormes têtes d’affiche”
Matthieu Duffaud, programmateur

Mais revenons à cette impressionnante programmation de Hop Pop Hop, salué même par la presse nationale (Libération , Télérama, ou les Inrocks) qui fait la part belle aux groupes régionaux en proposant un véritable panorama de ce qui se fait de mieux en matière de musique actuelle. Et pendant deux jours, on a eu droit à Orléans à un catalogue de musique live et, muni de son bracelet, on a pu virevolter entre rock indé, hip hop ou électro, dans des registres qui vont du plutôt expérimental au clairement dérisoire et humoristique, juste histoire de se reposer un peu les neurones acoustiques.

hop pop hop

Bref impossible évidemment de tout entendre durant ces deux jours un peu fous, ( mais ce n’était pas le but du festival Hop Pop Hop, dont l’organisation était plutôt au top, avec une déco-récup sympa des Jardins de l’Evéché…), mais une vraie curiosité à découvrir que ces “artistes émergents” (pas tous !) peuvent nous offrir un authentique plaisir musical, fait d’originalité et d’invention, dans un univers tellement saturé par le déjà-entendu !

GP

Festival Hop Pop Hop

hop pop hop

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail