Constance de Pélichy, “clone” de NKM version municipale et régionale

Nathalie Kosciusko-Morizet (LR), la seule femme de la primaire de la droite et du centre, tiendra un café politique à Orléans le lundi 10 octobre à 19h. Sa porte-parole dans le Loiret, Constance de Pélichy, maire de La Ferté-Saint-Aubin et conseillère régionale (LR) nous dit pourquoi elle a choisi la candidate trublion de la droite, et comment elle traduit les prises de positions de NKM sur le terrain et dans la vie municipale. img_9226

Vous avez longtemps hésité à choisir NKM à la primaire: pourquoi, c’est mal vu chez les Républicains?

Je débute dans la vie politique et je me suis longtemps posée la question des éventuelles conséquences que cela pouvait avoir. Pas seulement parmi les élites du parti mais aussi au sein de la population. Quand on choisit de se mettre derrière un candidat on se coupe aussi des personnes qui ne pensent pas comme vous. On prend des risques. Et puis, je me suis fais la réflexion qui m’a vraiment aidé à basculer : « si je ne suis pas en politique pour afficher mes convictions, ça sert à quoi ? ».

Dans le Loiret et en Loir-et-Cher, vous êtes entourée de Sarkozistes déclarés comme Jean-Pierre Door le président de LR, Hugues Saury, le président du département, Guillaume Peltier, Stéphane Fautrat, votre choix n’a pas posé problème ?

Non, Guillaume Peltier par exemple me soutient dans mes choix, au nom de la diversité. Je n’ai aucune remontée de Hugues Saury, ni de Jean-Pierre Door. Ce sont des personnes intelligentes qui se disent que plus la diversité est grande et plus les risques de conflit s’amoindrissent. On n’est pas dans un combat binaire. Cela permet d’avoir une primaire, ici, plus apaisée.

Le parti traite de la même façon tous les candidats… ?

Oui, je vais être en contact avec la Fédération du Loiret pour la venue de NKM afin d’envoyer l’invitation et le programme de la journée aux adhérents, et il sera diffusé de la même manière que si c’était Sarko ou Juppé. J’ai une parfaite confiance dans la secrétaire du parti et la Fédération du Loiret.

Une seule femme à la primaire, cela veut dire que votre parti LR est misogyne… ?

…Ou que les femmes n’osent pas se lancer. Ce n’est pas le parti qui a décidé qu’il n’y aurait (ou presque) que des hommes, ce sont les adhérents. Nous avons peu de candidates car les femmes se donnent souvent d’autres priorités –leur vie personnelle- que la conquête du pouvoir.

Les réfugiés : NKM estime qu’il faut une politique européenne en la matière. C’est aussi votre avis… ?

NKM.

NKM.

Elle a parfaitement raison lorsqu’elle dit que la France pourrait bien fermer toutes ses frontières, cela ne résoudrait pas le problème. La question est : ces personnes qui arrivent en Europe, par l’Italie la principale porte d’entrée, qu’est ce qu’on en fait? La solution européenne c’est la sécurisation de nos frontières qui sont aujourd’hui une vraie passoire. Parce que les chefs d’Etat européens, et c’est un scandale, n’ont jamais voulu donner à Frontex les moyens suffisants. Il a fallu attendre cinq ans d’immigration incontrôlée et la montée des extrémistes en Europe qui remettent en question Schengen, pour se dire « peut-être que Frontex aurait besoin de plus de moyens ».

Le problème n’est pas Schengen ?

Schengen ne remet pas en question les frontières extérieures de l’UE, au contraire. Schengen a toujours été clair : si l’on veut avoir une liberté de circulation au sein de cet espace, il faut avoir des frontières dignes de ce nom à l’extérieur. De même il nous faudrait un droit d’asile européen. Que tous les pays de l’UE aient les mêmes critères et prennent en compte les mêmes états. Sinon c’est le bazar.

Etes-vous prête en tant que maire à accueillir des réfugiés sur votre commune ?

 

Nous avons pris une délibération au conseil municipal il y a un an mettant à la disposition de l’Etat un appartement de deux chambres pour accueillir une famille. J’avais obtenu l’unanimité du conseil municipal, c’était pour moi une grande victoire, mais qui a été assez mal comprise par la population. C’est le corollaire d’un sentiment d’injustice sociale en France où l’on a l’impression que l’on fait toujours plus pour les autres, mais que soi-même on trime, et que l’on n’obtient aucun soutien de l’Etat et des collectivités.

Constance de Pélichy, porte-parole de NKM.Cet appartement est un ancien logement de fonction d’un instituteur et il se trouve dans l’enceinte de l’école maternelle. Donc il était impossible d’en faire du logement social. On ne prend pas quelque chose qui pourrait être attribuée aux plus précaires de la ville, nous avons choisi un logement qui était inutilisé jusque là… Nous l’avons temporairement enlevé des possibilités de l’Etat, parce que nous avons encore des sinistrés des inondations qui ne sont pas relogés et même si ces habitants n’utilisent pas cette possibilité, cela nous semble difficile à entendre lorsque vous ne pouvez pas rentrer chez vous, que la commune accueille d’autres personnes.

Les fichés S, selon vous il faut les interner comme le demandent certains candidats ?

Non. Les fiches S cela veut dire que l’on se pose des questions par rapport à un individu. Si à l’issue de cette surveillance on se rend compte qu’il présente un danger notoire pour la sécurité publique, le juge intervient. Nous sommes dans un état de droit. On ne va pas interner des gens sous prétexte que l’on a entendu dire par leurs voisins qu’ils pouvaient être dangereux. On marche sur la tête en disant ça. Il existe une bulle spéculative autour de la fiche S, ça fait vendre de dire qu’il faut les interner parce que les gens ont peur, et ils ont raison d’avoir peur. Du coup on leur cherche des solutions faciles. Ce n’en n’est pas une. Par contre je suis favorable à ce qu’il y ait une meilleure collaboration entre les services de sécurité et de renseignement, entre l’Etat et les maires.

Vous voulez connaître les fichés S de votre commune ?

Je ne demande pas à avoir l’identité des fiches S sur ma commune. J’aimerais simplement savoir s’il y en a, et si oui, combien. On ne peut pas me dire, d’un côté, il faut sécuriser à hauteur de la menace vos manifestations et, de l’autre, me refuser toute information sur les menaces potentielles qui peuvent exister sur ma ville. En fait je ne demande pas les fiches S, je demande uniquement les personnes surveillées pour djihadisme. Car dans les fiches S, il y a des gens surveillés pour des raisons complètement différentes que celles de la menace terroriste.

Le burkini, êtes-vous prête à le refuser à la piscine municipale ?

Dans son bureau de La Ferté Saint-Aubin

Une plage, c’est un espace public, une piscine c’est un équipement. Or, comme dans tous les équipements il y a un règlement intérieur. Nous avons élaboré à l’ouverture ce règlement qui stipule quels sont les vêtements tolérés à l’intérieur des bassins. C’est en l’occurrence un maillot de bain une ou deux pièces pour les femmes,  et un slip de bain, pour les hommes. Dans un espace public en revanche, nous vivons dans un pays où les gens sont libres de leur choix vestimentaires. D’un autre côté, le burkini transcrit une vision de la femme très réductrice mais qui n’est pas libre… Je suis très contente de ne pas avoir de plage sur ma commune.

NKM a dit qu’elle a visité un centre de déradicalisation à Fresnes. Etes-vous prête à aller voir dans la région celui de Beaumont-en-Véron, près de Chinon ?

Oui, je serais très intéressée par une visite, parce que l’on entend beaucoup de choses sur ce sujet. Certains pêchent t-il par angélisme, d’autres par préjugés ? J’aurais besoin de voir, d’en discuter avec ceux qui sont à l’intérieur. Pour me faire une idée de l’utilité et de la dangerosité de ce genre de centre.

Sur le nucléaire vous êtes aussi au diapason avec NKM ?

Le nucléaire aujourd’hui c’est une part colossale et incontournable de notre production d’énergie. Dire qu’on va le fermer, c’est une ineptie. Après, il faut favoriser le développement des énergies renouvelables et surtout l’auto-production et l’auto-consommation. Comment voulez-vous que les Français soient séduits par les panneaux solaires s’ils ne peuvent pas utiliser l’énergie qu’ils produisent?

En économie, NKM est la seule à ne pas supprimer l’ISF, mais à l’adapter…Vous pouvez nous expliquer ?

Plutôt que de dire comme la droite à chaque élection on va supprimer l’ISF, ce qu’elle ne fait jamais, avec ce système on trouve un mode de redistribution plus favorable à l’économie, ce qui débouche sur un cercle vertueux. En fait, il s’agirait de transformer l’ISF en outil d’investissement pour les PME, il s’agirait là d’un impôt redistributif.

Vous appellerez à voter pour le candidat qui gagnera la primaire même si c’est Nicolas Sarkozy et qu’il est prouvé que, comme c’est écrit dans le livre de Patrick Buisson, qu’il a envisagé un rapprochement avec le Front national?

C’est troublant d’avoir ce genre de discours, de l’entendre, mais ce n’est pas nouveau, on l’entend au parti et pas seulement dans le parti : « si la droite veut gagner il faudra qu’elle envisager des coalitions avec le Front national.». Il ne faut pas se voiler la face, quand on voit ce qui se passe dans le sud de la France, c’est presque déjà fait… Alors, pour ma part ce n’est pas dans ce genre de parti que je me vois continuer très longtemps à faire de la politique. Le fait de faire coalition avec le FN pour moi ce serait un point de non-retour. C’est inenvisageable.

Pourquoi ?

Constance de Pélichy, C’est un parti de mensonges. Faire croire aux gens qu’on va faire monter comme ça leur niveau de vie, le smic etc, ce n’est pas finançable. Faire croire aux gens que la vie en France serait bien meilleure sans l’Europe, ce n’est pas un discours crédible. C’est un discours de mensonge. Faire croire aux gens que leurs difficultés sont dues aux autres, c’est un mensonge. Et c’est dangereux. Je ne peux envisager de soutenir un parti -parce que faire coalition ou alliance c’est soutenir- qui prône les divisions, la lutte entre les communautés, qui est contre une véritable intégration. C’est casser la société.

La politique c’est se poser la question « comment fait on vivre et cohabiter les gens ensemble, comment fait-on du lien entre les gens et comment fait-on pour qu’une parti des citoyens ne se casse pas la figure constamment ?. C’est la raison pour laquelle je me suis engagée. Or, je n’ai jamais trouvé une once de ces principes au Front national.

Cela sert à quoi de militer derrière NKM qui ne sera pas au second tour ?

Nicolas Sarkozy avait eu une excellente idée en faisant l’UMP, le parti de la droite et du centre. C’est compliqué de faire vivre les diversités dans un seul parti. C’est aussi une des raisons de mon choix pour NKM, il faut favoriser cette diversité. Arriver à montrer que ses idées et ses convictions ne sont pas si marginales, qu’elles comptent et qu’il faudra les intégrer dans les cinq années qui viennent.

On vous a comparé à NKM que certains traitent de « bourge coincée ». C’est aussi votre cas ?

J’ai plutôt entendu qu’on lui reprochait son côté bobo parisienne. Je serais bien mal placée pour juger de l’image que je renvoie. J’ai grandi dans un cadre de CSP+ je ne vais pas le nier. J’ai eu la chance d’être élevée dans un milieu où on a aiguisé ma curiosité où on m’a donné accès à un certain bagage culturel…

Propos recueillis par Christian Bidault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Cette jeune femme a de la Constance dans les idées. Elle est plutôt en phase de redresser l’image de La Ferté-Saint-Aubin, ville qui a pas mal souffert des inondations et de constants bouchons pour la traverser.
    Une petite pensée pour le nouveau boulanger devant le château, qui a repris l’établissement sinistré et son personnel. Hum, le pain de campagne aux noisettes et aux raisins !

  2. NON ELLE NE REDRESSE PAS LA FERTE.ELLE S EN SERT ET NE S EN CACHE PAS COMME D UN MARCHE PIED POUR SA CARRIERE POLITIQUE.QUANT A NKM QUI SE RESSEMBLE S ASSEMBLE:MEME VOLONTE UTOPIQUE DECROIRE QUE L EUROPE EST NOTRE BOUE DE SAUVETAGE ALORS QUE C EST A CAUSE D ELLE QUE NOTRE PAYS COULE UN PEU PLUS CHAQUE JOUR.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail