Orléans-Châteauneuf presque sur les rails malgré des questions encore en suspens

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

La ligne fermée aux voyageurs en 1939 devrait rouvrir fin 2021. Mais ce projet cristallise aussi des oppositions !

 

carte-train-2

C’’est vendredi que la région et la SNCF ont lancé une campagne de communication sur le projet de réouverture aux voyageurs de la ligne Orléans-Châteauneuf. « On a souvent présenté ce projet comme un serpent de mer explique Philippe Fournié, vice-président du conseil régional en charge des transports, mais c’’est aujourd‘’hui une priorité parmi les priorités et presque une réalité ». La campagne  d’’information (www.orleans-chateauneufsurloire.fr) est en effet le premier maillon d’’une longue chaîne de procédures qui doit aboutir à une déclaration d’’utilité publique préalable au lancement des travaux.

Maître d’’ouvrage, la région voit dans cette réouverture plusieurs enjeux : le transport quotidien de 7 à 8 000 personnes (chiffres largement surévalué selon les opposants de 2Roc45) et donc le désengorgement de l’’est de l’’agglomération, la préservation de l’’environnement, moins de pollutions. Mais il y a aussi derrière cette réouverture un enjeu économique avec la réactivation du fret (qui subsiste encore sur la ligne) et le soutien à des entreprises comme SDH à Saint-Denis-de-l’’Hôtel.

 

40 trains quotidiens

passage-niveau-a

Le passage à niveau sera mis en sens unique à l’’Argonne

Sur 27 kilomètres, cette ligne desservira 6 communes depuis la gare d’’Orléans centre jusqu’’au terminus de Châteauneuf avec chaque jour 20 trains dans chaque sens qui circuleront à 100 km/h. Le projet au total est chiffré à 193 millions d’’euros dont 40 apportés par l’’Europe.  Mais quid du déficit d’’exploitation ultérieur qui devrait rester à la charge de la région ? « Ce n’est pas d’’actualité répond Jean-Luc Gary, directeur régional de SNCF Réseau (ex-RFF), l’’essentiel, c’’est de voir les avancées que représente ce beau projet ». En fait tout dépendra de la fréquentation (7 à 8000 voyageurs/jour attendus) qui reste encore incertaine (et qui pourrait pâtir de la probable ouverture d’’un nouveau lycée à Châteauneuf). Mais d’’autres travaux annexes sont prévus pour recréer quatre gares et surtout pour permettre l’’arrivée des trains en gare d’’Orléans avec l’’aménagement d’un nouveau quai (qui supprimera 150 des 500 places de stationnement existantes).

Le projet a longtemps patiné du fait de la question des passages à niveaux : sur les 26 existants, 9 seront maintenus et 17 seront fermés ou réaménagés comme ceux des rues Bellébat et Malakoff (sur un seul sens) à Orléans.

Des riverains attentifs

Philippe Fournié.

Philippe Fournié.

La région entend poursuivre la concertation avec les usagers et les riverains. Concertation aisée avec l’’association Star 45 qui est largement à l’’origine de ce projet, mais plus difficile avec les opposants de 2Roc 45 qui voient d’’un mauvais oeœil l’’arrivée de 40 trains quotidiens avec à la clef du bruit et la dévalorisation de leurs biens. Philippe Fournié reconnaît d’’ailleurs que ces « inquiétudes sont parfois légitimes ». Des  réponses devraient cependant être apportées : murs anti-bruits, nouveaux rails, ligne électrifiée, rails soudés comme pour les trams. Autant d’’éléments qui devraient atténuer le bruit.

 

Un calendrier serré

 

gare orleansRégion et SNCF lancent donc les procédures par cette campagne d’’information qui conduira à une enquête d’’utilité publique à l’’automne 2017 puis à une déclaration d’’utilité publique attendue pour 2018. Les travaux seront alors lancés en 2018 à la gare d’Orléans puis en 2020 sur la ligne pour espérer une ouverture fin 2021. Un calendrier optimiste et susceptible de buter sur quelques obstacles. La région n’’en serait d’’ailleurs pas à son coup d’’essai : le projet prioritaire lui aussi de réouverture de Orléans-Chartres lancé dans les années 90 est toujours en rade, à l’’exception des 25 kilomètres de la section Chartres-Voves qui sera mise en service  le 12 décembre prochain !

 

Jean-Jacques TALPIN

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail