Ces Parlementaires, comme l’Orléanais Serge Grouard, qui emploient aussi leur épouse

François Fillon a salarié son épouse durant des années comme attachée parlementaire, donc sur des fonds publics, il n’est pas le seul, c’est même une pratique très courante chez les parlementaires français. Et parfaitement légale. S’agissant de l’ancien Premier ministre le Canard estime qu’il s’agit d’un emploi fictif, personne ne connaissant Pénélope, ni à l’Assemblée, ni dans sa circonscription. 

Ce n’est pas le cas par exemple de Sophie Grouard, assistante parlementaire du député Serge Grouard sur la deuxième circonscription du Loiret. Celle-ci travaille et travaille vraiment, à la permanence de Serge Grouard à Orléans, rue du Colombier et maintenant rue du Tabour.  Serge Grouard qui le fait savoir haut et fort, rédige le projet de François Fillon. Les parlementaire disposent de 9 561€ pour rémunérer leurs collaborateurs, en l’occurrence pour Serge Grouard, en plus de Sophie Grouard, une assistante à l’Assemblée nationale et une collaboratrice à temps partiel, Chrystelle de Filippi. Reste qu’un membre de la famille d’un député ne peut toucher plus de la moitié de cette enveloppe. Ouf.

Une personne de confiance

Serge Grouard et François Fillon.

Sophie Grouard travaille aux côté de Serge Grouard depuis 2002 et interrogé en 2012, le maire d’Orléans de l’époque indiquait que professeur d’Anglais à l’origine, elle s’était impliquée dans la campagne électorale. “Il faut une personne en qui le parlementaire a le plus confiance” explique une attachée parlementaire. Aujourd’hui, c’est de notoriété publique, Serge et Sophie Grouard sont divorcés, mais cette dernière continue d’exercer son emploi d’assistante.

20 % des députés salarient un membre de leur famille. Autre député du Loiret à avoir employé quelqu’un de sa famille, Claude de Ganay (LR) avec sa fille qui travaillait au pôle presse du ministère de la justice. Jean-Pierre Door (LR) a employé son épouse à mi-temps. “Le gouvernement a fait plein de choses sur la transparence de la vie publique, mais il faut continuer de faire le ménage”, dit Valérie Corre, la députée PS du Loiret, hostile à cette pratique  familiale. “Il faut de l’exemplarité, s’interdire certaines choses et si ce n’est pas compris il faut légiférer. Avec un revenu de 5 000€ par mois un député n’a pas besoin d’un complément”. 

S’inspirer des Parlementaires européens

Patrice Martin-Lalande

Claude Bartelone (PS) lui-même, le président de l’Assemblée, avait été épinglé pour avoir employé son épouse à son cabinet. Prompts à critiquer les institutions européennes, les parlementaires français feraient bien parfois de s’en inspirer. Le Parlement européen, depuis 2009, interdit aux députés d’employer des membres de leur famille. En France, depuis le scandale de l’affaire Cahuzac, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique permet aux citoyens de consulter dans les préfectures les déclarations de patrimoine de leurs députés et sénateurs. Une des avancées du quinquennat Hollande qu’on oublie trop souvent, mais qui n’est pas allée assez loin.

Une enquête du parquet financier

Bruno Le Roux

Mardi, Bruno Le Roux, ministre de l’Intérieur, déclarait : « L’emploi de conjoints ou parents comme attachés parlementaires devrait être interdit ». Le socialiste Benoît Hamon, candidat à la primaire de la gauche, se prononce, lui aussi, pour la fin de cette pratique : « Il faut que tout parlementaire n’ait plus le droit d’embaucher ni son enfant, ni un cousin, un parent, son épouse. Il faut une frontière étanche ».

Salarier son épouse n’est certes pas illégal, si ce n’est pas un emploi fictif. Mais comment ne pas comprendre que les citoyens trouvent cela choquant. C’est le genre de pratique qui nourrit les candidats et les militants anti-système. Le parquet financier vient d’ouvrir une enquête préliminaire pour “détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recels de ces délits”. C’est François Fillon qui lors de la primaire de la droite et du centre avait lancé dans une allusion à peine voilée à Nicolas Sarkozy, “on n’imagine pas le Général de Gaulle mis en examen”. On ne l’imagine pas non plus employer son épouse, “tante Yvonne”. Pourtant, François Fillon et ses mais continuent de se réclamer du “gaullisme”.

Ch.B

 

Originally posted 2017-01-25 17:55:56. Republished by Blog Post Promoter

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Un directeur d’établissement culturel faisait bien la même chose à Orléans, il parait que c’est le mâle français…

  2. François Fillon et ses “amis” devraient se méfier de leurs “ennemis”, qui peuvent être même à l’intérieur de leur propre parti.
    Les Français vont finir par se lasser de toutes ces affaires qui pourissent la vie politique et qui mettent des années à être jugées. Elles sortent comme par hasard, à quelques mois d’élections très indécises, où c’est le vote blanc qui va encore progresser.

  3. Personnellement cela ne ma choque pas qu’un parlementaire emploie sa femme sa fille son fils son neveu, sa… son…non pas sa maîtresse ou son amant, du moment que le travail est déclaré et les charges payées. Va-t-on empêcher le boucher de faire trimer sa femme alors qu’on la voit régulièrement se faire faire des bigoudis chez le voisin coiffeur aux heures d’ouverture de la boutique ?….

    • Un boucher qui fait travailler sa femme c est son fric
      Un député un président de la assemblée nationale c est notre fric .
      Ce n’est est pas la même chose

  4. Madame Fillon qui fut salariée tout au long des mandats de député de son mari a mis fin à ses fonctions au cours du dernier dès que celles-ci ont du faire l’objet d’une déclaration à la haute autorité de la transparence ???
    Madame Dubois salarie son mari pour écrire ses cartes de voeux …de jolies étrennes Bonne année à lui .

  5. Le bon vieil adage: “Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais”… Tout est dit… Les élus, en tant que premiers des citoyens dont ils se réclament via nos suffrages, sont censés nous représenter. Leur exemplarité se devrait d’être de mise…

  6. Dans la République du Centre de ce jour, on apprend que tous les parlementaires de droite du Loiret ont embauché au moins une fois un membre de leur famille.

    Par ordre d’apparition à l’écran : M. Grouard (son ex femme), M. Cardoux (sa fille), M. Doligé (sa femme), M. de Ganay (sa fille), M. Door (sa femme), M. Carré (son fils “pour quelques stages”) et Mme Dubois “a recruté son mari en CDD en décembre pour l’aider à écrire ses cartes de voeux”.

    Si M. Fillon, le candidat soutenu par ces mêmes élus, supprime demain un demi-million de postes de fonctionnaires, nul doute qu’il sera attentif à ne pas modifier le fait qu’on devient assistant parlementaire sans concours, sans diplôme et parfois même sans tâches à effectuer…

    • Admirable Monsieur RICOUD !
      Que tous ces Politiciens cités plus haut dans les posts des internautes vous prennent, vous et votre épouse, en exemple !

  7. Bien peu d’époux (sinon aucun ?) dans ces fonctions de l’ombre montrés aujourd’hui en pleine lumière (ou presque)…
    Les femmes parlementaires, en plus d’être minoritaires, seraient-elles plus exemplaires que les hommes ?
    N’y aurait-il pas AUSSI un débat sur la parité à relancer à propos des assistant(e)s parlementaires pour que ces dernières parenthèses prennent leur sens ?

  8. Ce qui choque dans “l’affaire Pénélope”, ce n’est pas le fait que François Fillon ait “employé” son épouse… C’est le fait qu’il l’ait sans doute “employée FICTIVEMENT”, et surtout qu’il l’ait rémunérée aussi grassement !
    Surtout si c’était “fictif”, mais même !…
    Ce n’est pas une affaire de Légalité, c’est une affaire de Moralité et de Légitimité.
    Rien à dire quant à Sophie Grouard qui fait le boulot à un salaire décent, sans plus.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail