Jazz or Jazz: le jazz qui nous gagne

Le festival Jazz or Jazz s’est terminé ce samedi soir au théâtre d’Orléans dans l’allégresse avec un bal latino muy caliente, après une soirée marquée par un double concert de Yuri Buenaventura (voir l’article de Jean Dominique Burtin), avec dans l’autre salle,  un concert d’une totale exception de Biréli Lagrène, les deux salles du théâtre affichant complet !

Biréli Lagrène acoustic quartet cl Marie Line Bonneau

Biréli Lagrène, la guitare au bout des doigts

C’est un concert d’anthologie qu’a offert au public orléanais ce quartet incontournable du jazz manouche. Bien sûr, il  y avait du Django Reinhardt dans ce programme, mais repris avec une telle intelligence musicale avec l’apport d’un saxophoniste aussi dégourdi de ses dix doigts que le diabolique Biréli Lagrène que plus rien n’arrête quand il s’est emparé du manche de sa guitare.

Mais au delà de cette virtuosité époustouflante, il y a cet immense plaisir communicatif avec le public, de jouer cette musique manouche, si belle d’émotion, entre la joie d’être là et la nostalgie du paradis perdu, Biréli Lagrène et ses musiciens offrent au public une fête dont on rêve qu’elle ne s’arrête jamais. La fatigue ne semble jamais les atteindre tant il y a un inépuisable plaisir à jouer, et après deux heures de concert et plusieurs rappels d’un public debout, il parait que notre quartet continuait à toucher quelques notes dans les loges…

Jazz or Jazz le bal cl Marie Line Bonneau

Et la salsa pour clôturer quatre jours d’intenses émotions

C’est une excellente habitude qu’a instituée la Scène Nationale de terminer par une soirée festive, les événements organisés au Théâtre d’Orléans. Et pour ne pas déroger à cette nouvelle tradition, la foule se pressait samedi soir pour participer en dansant ou sur le bord de la piste, entrainée par l’orchestre latino et la chaleur des rythmes afro-cubains…

Jazz or Jazz le bal cl Marie Line Bonneau

Jazz or Jazz, un festival qui prend racine

Et il y avait de bonnes raisons de faire la fête ce samedi soir, à l’issue de cette deuxième édition réussie de bout en bout, d’un festival qui à l’évidence a su trouver sa place durant les vacances scolaires orléanaises. Bien sûr il y eut les “grands” concerts, avec la programmation très équilibrée de Stéphane Kochoyan, qui affichèrent pratiquement tous complet, mais Jazz or Jazz c’était aussi comme tout bon festival, l’occasion pour le public de se faire une collection personnelle de pépites dans la jeune création musicale contemporaine. On se souviendra de ce voyage à Oslo de l’Orchestre National de Jazz, de toutes les explorations musicales du programme Jazz Migration, mais aussi  du concert Kimono, occasion pour l’association O’Jazz de fêter sa quatrième édition d’un CD. O’Jazz était également organisatrice du Tremplin du Jazz qui a vu concourir des (très) jeunes talents devant un public venu nombreux pour écouter le jazz de demain…

Le Quartet Enez, lauréat du Tremplin Jazz 2017 cl Marie Line Bonneau

Le pari n’était pas gagné d’avance et l’on ne peut que remercier l’équipe de la Scène Nationale d’avoir su aussi brillamment relever ce défi de continuer à faire vivre le jazz à Orléans au plus haut niveau.

Gérard Poitou

Watchdog / Jazz Migration cl Marie Line Bonneau

Jazz or Jazz Théâtre d’Orléans du 19 au 22 avril 2017

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Merci à Marie-Line Bonneau qui a couvert photographiquement pour Magcentre l’ensemble du festival Jazz or jazz. Ses photos, toujours très expressives, ont illustré quotidiennement des articles souvent remarquables et surtout respectueux de la très grande diversité de la programmation 2017.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail