Vainqueur de la “primaire” au finish, Christophe Bouchet futur maire de Tours, a la baraka

L’ancien président de l’Olympique de Marseille a la baraka. C’est au “pénalties” en toute fin de rencontre qu’il a arraché la décision. Le centriste Christophe Bouchet (UDI) a remporté la primaire de la droite au sein du conseil municipal de Tours, jeudi soir.

Le challenger de ce duel plutôt atypique, une primaire à droite, dans l’élection d’un maire l’a emporté au bénéfice de l’âge, à l’issue d’un second tour de scrutin où les deux candidats avaient fini au coude à coude, Xavier Dateu et Christophe Bouchet totalisant tous les deux 20 voix., deux membres de la majorité s’étaient abstenus sur un collège de 42 votants de la droite et du centre. Christophe Bouchet qui a 55 ans l’a donc emporté sur Xavier Dateu (Nouveau centre), 52 ans.

L’ancien journaliste et ex-président de l’OM va donc succéder mardi à Serge Babary le maire de Tours qui, frappé de cumul depuis le 24 septembre a choisi son mandat de sénateur. Elu en 2014 contre un Jean Germain (PS), sénateur-maire de Tours, amoindri par l’affaire des mariages chinois qui l’ont conduit au suicide, Serge Babary n’aura donc été qu’un maire de transition.

Après deux maires qui ont imprimé leur personnalité et leur empreinte sur Tours, Jean Royer et Jean Germain, la parenthèse Babary se referme et Christophe Bouchet qui était son adjoint à l’événementiel, au tourisme et au  rayonnement, lui succède. Son adversaire, Xavier Dateu, adjoint en charge des sports, ancien proche de Renaud Donnedieu de Vabres, pourtant favori, n’aura donc pas réussi à convaincre la majorité municipale qu’il était le meilleur candidat au fauteuil de maire.

Quel tandem avec Briand?

La première adjointe de Christophe Bouchet sera Marion Nicolay-Cabanne, conseillère municipale et présidente du CCAS. Christophe Bouchet a aussi proposé que Thibault Coulon, adjoint aux affaires économiques, devienne vice-président de la Métropole.

La “sainte alliance” Orléans-Tours, ici Philippe Briand, le président de l’agglo de Tours et les élus orléanais.

Reste maintenant à Christophe Bouchet d’ici mardi à faire l’union au sein de la majorité de droite et du centre du conseil municipal tourangeau. Mais il ne fait aucun doute qu’il sera élu maire mardi. Reste à savoir quel tandem il fera avec Philippe Briand le patron (LR) de la métropole  car c’est à l’agglomération que les grands projets sont mis en œuvre. Christophe Bouchet a-t-il aussi comme objectif de succéder à un Philippe Briand de moins en moins présent à la tête de l’agglomération tourangelle?

Quel destin hors norme pour ce Tourangeau qui a commencé sa vie professionnelle comme journaliste avant de se tourner vers le management sportif, de devenir président de l’OM, avant de signer pour une carrière pro de politique qui va le propulser maire de Tours!

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail