Jeanne d’Arc : tempête dans les marigots sociaux

C’est récurrent : Jeanne d’Arc fait à nouveau polémique. Au café du commerce numérique, des voix racistes, intolérantes, insupportables, de ceux qu’on appelle trop gentiment “la fachosphère” se sont fait entendre. Présentée lundi dernier, Mathilde Edey Gamassou, ne correspondrait pas à leurs critères historiques.

Mathilde Edey Gamassou,

La jeune fille  choisie pour incarner Jeanne lors des fêtes de mai est métisse. Pour la première fois. Et alors, c’est quoi le problème? Bénédicte Baranger, la présidente d’Orléans-Jeanne d’Arc répondait ainsi à cette nouveauté : “Qu’est ce qui est important ? Elle est catholique, cultivée. La couleur de peau n’est pas un frein, elle ne doit pas l’être. Il est triste de penser que ce choix puisse susciter la moindre polémique”, avait-elle réagi. 

Signalons pour les tenants de la dictature de la transparence que c’est le grand-père de Mathilde qui était originaire du Bénin et qui a épousé une Auvergnate. 

À l’heure où à Orléans, les Médiatiques se penchent sur la presse et le numérique, on notera que les politiques réagissent immédiatement dans le même marigot, par les mêmes canaux, ceux des réseaux “sociaux”, que les saillies racistes de la fachosphère, que pour notre part nous ne reproduiront pas ici , et dont certaines mériteraient d’être traînées devant un tribunal.

Olivier Carré, le maire d’Orléans sur Twitter: “Mathilde a été choisie par le jury, ville, armée, clergé, et les Jeanne œuvrant dans l’association. Seul critère: qu’en 2018 comme depuis 589 ans, le peuple d’Orléans célèbre Jeanne d’Arc par une jeune femme qui évoque son courage sa foi et sa vision. Mathilde possède toutes ses qualités”. Un tweet suivi de près par celui de Marlène Schiappa, secrétaire d’État entre les femmes et les hommes: “Tout mon soutien à Mathilde Edey Gamassou. Jeanne d’Arc n’appartient pas aux identitaires. L’histoire de France non plus. Je vois dès demain matin la DILCRAH*: la haine raciste de la fachosphère n’a pas sa place dans la République française”.

Il y a quelques année, une Jeanne dont le nom pour la première fois dénotait des origines étrangère en l’occurrence portugaises, avait fait un peu réagir. “Grâce” au tambour des “réseaux sociaux” on est monté de plusieurs crans (sans jeu de mot). Marine Le Pen a privé le FN de défilé de Jeanne d’Arc à Paris le 1er mai qui permettait chaque année à papa de récupérer l’héroïne. Les nostalgiques défilent maintenant sur les “réseaux sociaux”. L’anonymat leur permet, entre autres, d’avoir l’insulte plus facile.

Juste un conseil au comité Orléans-Jeanne d’Arc: qu’il désigne l’an prochain une Jeanne orléanaise mais d’origine anglaise, il aura moins de problème avec les”identitaires” !

Ch.Bidault

*DILCRAH: Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit sauf sur Facebook qui confère une inadmissible impunité à ces propos. Que ceux qui trouvent que Facebook est un moyen sympa de se faire des amis n’oublient pas cette atteinte au plus élémentaire droit républicain…

  2. Je me sens très proche de l’Action Française et cette jeune fille en Jeanne d’Arc me plait énormément. Je suis certain que cela doit plaire aussi à notre sainte.La bêtise est incommensurable. Mathilde sera une belle Jeanne.

  3. Encore une polémique pour discréditer les chrétiens …Que les journalistes VÉRIFIENT d’où viennent les insultes !
    Ça SUFFIT les sous entendus ou les accusations mensongères ! Vous croyez réellement que les catholiques sont racistes ?! . Non mais relisez le Nouveau Testament !
    La “fachosphère” comme vous dites n’est pas ceux que notre chèèèr Président et ses journalistes VEULENT nous faire croire,( même si je ne suis absolument pas d’extrème droite) de toutes façons le manège de nos politiciens se retournera un jour contre eux … tout ça en douceur mais implacablement ! quant à ceux qui insultent, qu’ils se regardent dans le miroir …pas beaux .
    Bienvenue à Mathilde ! Les catholiques te remercient tous de ton implication dans ce très beau projet .
    N’écoute que ton cœur … comme sainte Jeanne d’Arc !

    • Merci Rébécca, je suis de droite (c’est ma façon de penser) mais avant tout catholique (c’est une grande partie de mon éducation). Je suis fier de mon éducation parentale et religieuse, le racisme n’est pas dans mes gènes, ni dans les gènes de millions et de millions de catholiques. Quelqu’un qui prétend être disciple du Christ tout en crachant du venin et en incitant à la violence n’est pas catholique. », souligne Mgr Jean-Michel di Falco Léandri !

  4. Mathilde est une belle Jeanne, c’est le grand père d’un petit métis qui vous le dit ! Et si je n’avais pas de petit fils métis, je le dirais quand même. D’ailleurs, aux pieds des statues de Jeanne d’Arc, nous devrions interdire les dépôts de gerbes de fleurs par le FN. Jeanne appartient à tout les français, mais surtout pas aux partis politiques racistes !

  5. Le moment est désormais venu d’ inviter un descendant de Marie Stuart ( dont le mari François II, défuncté à Orélans était Roi de France… et d’Ecosse) pour présider les prochaines fêtes de Jeanne d’Arc : pourquoi pas la princesse Anne, qui est déjà une excellente cavalière ?

  6. Quand on évoque les “réseaux sociaux”, il est facile de lancer l’opprobre sur Facebook et Tweeter.
    Mais il y a aussi certains organes de presse qui laissent se déverser en “commentaires”, des pages et des pages de haine dès qu’il s’agit d’évoquer des valeurs universelles.
    Allez donc jeter un oeil sur les actualités web du Figaro !

    • Pas d’accord, Guillaume Roquette (le Figaro) était invité à une émission de TV et a fait de Mathilde son coup de coeur, Claude Weil journaliste d’une opinion différente a approuvé son choix. Vous lisez ce que vous avez envie de lire !

      • Désolé, mais vous ne comprenez rien !
        Je parle des “commentaires” de lecteurs qu’on trouve sur le Figaro après les articles des journalistes.
        Il y en a parfois des centaines qui respirent pour une bonne partie, la haine.
        Allez donc voir si vous savez lire…

        • J’ai su vous lire, et vous laissez croire que le “figaro” est complice de ces gens là ! Vous avez l’air d’être méprisant, il y a donc des anti-racistes de droite et d’autres de gauche, des anti-racistes intellectuels et d’autres basiques ? L’essentiel est à quel niveau déjà ?

  7. L’idéal serait une jeune britannique, et métisse également, ce qui déclencherait deux fois plus de “hyène” sur les réseaux sociaux.

  8. Le racisme ne sert aryen.
    Puisse notre Jeanne 2018 invoquer celle de Domrémy pour que le racisme se résume demain à un sujet …bénin.

    • Quand le jeu de mots atteint un niveau de finesse, il faudrait avoir mauvais esprit pour le comparer à “la fiente de l’esprit” ! Chapeau, M. Le Douarin !

      • Merci de votre appréciation.
        Je n’exploite pas les jeux de mots pour me faire remarquer mais parce que les sujets sérieux ne perdent rien de leur sérieux à être traités avec un peu d’humour.

        • De l’humour peut-être mais c’est limite. Quand à oldpuzzle le moraliste, un jour il m’a traité de “SS”, c’est pire !

          • Pour ma part et contrairement à ce que certains pourraient prétendre, je ne cherche nullement à faire la morale. Je suggère parfois, apporte que des éléments vérifiables . Je dis ce que je fais, je fais ce que je dis et …j’écris ce que je dis ; je n’utilise pas de pseudo pour le faire.
            Chacun reste libre de faire comme bon lui semble et donc d’utiliser, s’il le souhaite, un pseudo. Pour ma part, je suis pour la transparence totale.
            Je ne connais ni oldpuzzle ni Jidé mais je crois que mes propos étaient sans ambiguité. J’ajouterai que je suis le grand oncle d’une jeune fille nommée Naïma, …métisse dont le papa est originaire du …Bénin. Je l’adore…et l’aurais tout à fait vu incarner Jeanne vu ses qualités humaines. Mais elle n’habite pas Orléans.
            Ca, c’est du concret.
            Fermez le ban!

          • “SS”, vraiment ? Vous m’étonnez. Fallait-il que vous ayez proféré des propos justifiant un tel”compliment” !

  9. Décidément, Orléans ne peut s’empêcher de se faire remarquer et trop souvent de façon nauséabonde. Après l’abjecte “Rumeur d’Orléans”, voilà les immondes allusions racistes dont Christiane Taubira avait déjà fait les frais !
    Et, puisque certains des propos de ces individus mériteraient de les faire traîner devant un tribunal, je salue l’initiative de Nicolas Bessone d’ouvrir de son propre chef une enquête visant les auteurs de ces propos.
    Décidément, comme l’écrivait Bertolt Brecht, “le ventre est encore fécond d’où à surgi la bête immonde” !

      • 1969 ! ? ! Et alors ? “Le ventre est encore fécond…”
        Vous avez la détestation tenace à mon encontre !

        • Soyez sérieux, la “rumeur d’Orléans” remonte à 1969, j’avais justement 17 ans cette année là !
          Le combat d’aujourd’hui (en 2018) est de soutenir Mathilde et de lutter contre cette vague de racisme.
          Les manifestations (même festives) où il y a foule ne m’attirent pas, mais je vais me faire violence pour saluer et encourager Mathilde !

  10. ce que j’écrivais au 600 ans de sa naissance en 2011 pour l’expo “Jeanne O’contemporain” :
    Un soir, je l’ai aperçue, et je l’ai reconnue. Jeanne, elle vient d’ailleurs : Fille de couleur (et de Vaucouleurs), elle est métisse, beurette, amérindienne ou asiatique, et orpheline peut-être, de ses parents, de son sang, de ses racines, et de Dieu, dont on a perdu la trace depuis longtemps, dans des quartiers désespérés où l’homme doute de tout et de lui-même.
    Ce n’est pourtant pas un territoire qu’elle se doit de libérer. Non, pas l’Europe, la France, pas même Orléans, ni la cité Camille Flammarion. Son ennemi n’est pas le soldat Anglais, ou Irakien, encore moins sa voisine immigrée du Burkina.
    Le territoire à libérer est intérieur, spirituel, et Jeanne, comme un enfant qui se souvient du nom de son père retrouve sa voie et sa voix. Alors, libre de toutes peurs Elle combattra nue, et à pied, sans épée et sans casque, et ceux qui la croiseront quitteront leurs armures et les masques de leurs égos-tigres-de-papier, ou bien, craqueront l’allumette.

  11. Moi qui depuis toujours ai boycotté (mot anglais) ces fêtes je me sens presque obligé de réserver le 8 mai prochain ne serait ce que pour voir la tête de certains-taines bigots et bigottes au passage de cette personne dont le sang est rouge comme le mien et le leur.

    • Je ferai de même pour l’acclamer et faire taire les racistes ! En avant, vive Jeanne, vive Mathilde !

  12. Et le Maire d’Orléans ne se sent pas concerné par ce torrent d’insultes de cette fachosphère.Il va rester inerte sur ces attaques anonymes ,bien sûr. Il y a quand même des représentants de la Mairie d’Orléans dans le comité de sélection. il est heureux que le Procureur d’Orléans ait lancé une enquête préliminaire…

  13. Bonjour, Pour qui prenez vous vos lecteurs ? sur Magcentre.fr ! Mathilde Edey Gamassou serait d’origine Béninoise et Auvergnate et pour la République du Centre du 23 /02 page 2, d’origine Béninoise et Polonaise? ?!?! Excusez moi, Mesdames messieurs, les journalistes vous êtes de moins en moins crédibles, ou vous ne vérifiez pas vos sources ce qui est grave, ou bien, vous vous en moquez.! Dans les deux cas il faut changer de métier, à moins que tout cela soit fait pour faire du BUZ !!!
    Peu importe les origines de cette jeune fille qui mérite sans doute l’ honneur de représenter Jeanne D’Arc 2018, mais de grâce, ne donnez pas la possibilité aux cochons sauvages d’Afrique de grogner !!!!

  14. Pas d’inquiétude M. Le Douarin, j’ai bien compris le sens de votre “humour”, quand je dis que c’est limite, c’est que justement vous n’avez pas dépassé la limite. Nous avons un point commun ; vous , une petite nièce métisse ; moi, un petit fils métis, une partie de lui est d’Afrique du sud est ! Mon patronyme est Martin, c’est trop banal pour se démarquer, voilà pourquoi je signe Jidé !

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail