« Le Jour du grand jour » du théâtre Dromesko, un turlututu funèbre rêvé

Programmés par la Scène nationale d’Orléans, ils sont arrivés la semaine dernière sur Orléans, et ont monté leur grande baraque au Campo santo. Lily et Igor, les fondateurs du théâtre Dromesko présentent toute la semaine leur spectacle, « Le Jour du grand jour ». Ce théâtre forain, ou plutôt théâtre itinérant, nous régale d’une pièce sur les cérémonies de la vie, pleine d’images poétique et de danses absurdes.


Le Jour du Grand Jour // Photo Fanny Gonin

C’est la première fois qu’ils mettent les pieds à Orléans, et pour ce faire, ils ne vont pas hésiter à les mettre dans le plat également. Igor et Lily sont partenaires sur scène mais aussi dans la vie. Plus de trente ans qu’ils travaillent ensemble et créent des spectacles pas tout à fait comme les autres. Au Cirque Aligre d’abord, puis Zingaro, avec leur compère Bartabas. C’est en 1990 qu’ils fondent le théâtre Dromesko, avec « La Volière Dromesko », première création du couple, qui connaît un véritable succès. C’est là que le style Dromesko est né, entre théâtre, danse et musique tzigane hongroise, une bande d’animaux les suivant partout, et surtout, leur baraque ; ce lieu démontable dans lequel ils ont fait le tour de France et des capitales européennes. Et quand on les voit ensemble, Lily et Igor, sur scène, on se dit qu’ils n’ont peur de rien. Sous couvert d’humour et de poésie, ils abordent les thématiques dramatiques de la vie et osent les tourner en dérision.

Cérémonies faussement solennelles et drôlement absurdes

« Le Jour du grand jour » est un spectacle qu’ils montent en 2014 et qui évoque toutes les sortes de cérémonies que tout un chacun rencontre dans sa vie. Un mariage, un baptême, un enterrement ou encore l’inauguration d’un rond-point. Dans ces moments de bascule, quelque chose change. On se prépare, on se fait beau, on joue un rôle. Une sorte de théâtre dans notre vie en somme.


Le Jour du Grand Jour // Photo Fanny Gonin

Ce sont justement ces moments-là que Dromesko capte et met en scène. Les spectateurs jouent le rôle des invités, amis et famille, et entrent dans la baraque magique, où ils sont placés et répartis en deux côtés qui se font face. Durant près d’une heure et demie, les tableaux se succèdent et l’on passe du rire à l’émotion, admiratif devant la mise en scène savamment orchestrée par les comédiens.

Cela commence avec une cérémonie absurde, l’inauguration d’une « yourte de la vie » menée d’une main de maître par un maire bavard et pas franchement recommandable. Le maire, qui se transforme dans la scène suivante en prêtre complètement psychotique, est joué par l’excellent Guillaume Durieux, à qui l’on doit ces textes fous et très justes. Avec ses répliques qui font mouche, (« Inspirez le Seigneur, expirez la rancœur » ou encore « Je ne me souviens plus, on l’a baptisé Marine Maréchal-Le Pen ou Olivier Py ce rond-point ? »), il déclenche rapidement le rire du public.

Une touchante poésie animalière

Mais il égrène aussi des vérités cachées, des mots tus qui ne se disent pas. Comme dans cette scène où Igor et Lily se font face, en vieux couple mutique malmené par l’habitude, et où la voix de Guillaume Durieux vient les questionner : « Qu’avons-nous raté ? Qui partira le premier ? M’abandonneras-tu ? ». Et dans le décor chiné, nostalgique d’une époque révolue, la musique d’un violoncelle et d’un accordéon vient remplacer la parole.

Entre deux processions de mariées farfelues et de danses ivres, se glissent des scènes magiques et d’une beauté éphémère. Comme cette lente danse envoutante où Igor et Lily retrouvent Charles, leur marabout, qui ouvre ses ailes et se pose sur eux en toute confiance.

Alors entre poésie, robes blanches de tulle et tourbillon de délicates absurdités, « Le Jour du grand jour » se révèle être un petit bijou à ne louper sous aucun prétexte.

Valentine Martin

“Le Jour du grand Jour”

par le Théâtre Dromesko

Mardi 5, mercredi 6, jeudi 7, vendredi 8, samedi 9 juin 20h30, dimanche 10 juin 19h
Attention, spectacle HORS LES MURS – Campo Santo (rue Fernand Rabier à Orléans)
Tarifs de 13€ à 25€

>Tarif dernière minute pour les moins de 30 ans : la place est à 5 €, 15 minutes avant la représentation (dans la limite des places disponibles)
Durée 1h30

A partir de 12 ans

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. J’ai eu la chance de découvrir ce groupe lors d’un voyage à l’étranger et je me souviens avoir été particulièrement touché par leur prestation. Je conseille fortement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail