Château de Blois : une exposition cintrée dans des costumes Renaissance

Une histoire de mode, c’est le nom de l’exposition qui débute aux vacances de la Toussaint jusqu’au 6 janvier au château royal de Blois. 18 costumes, de la Renaissance au XIXe siècle prennent place dans les salles du château le long du parcours de visite. Ils sont l’œuvre de la créatrice Nathalie Harran, fondatrice de l’entreprise artisanale de métiers d’art « la Dame d’Atours ». Une véritable plongée dans le stylisme d’autrefois.

Sept rois et dix reines de France ont résidé au château de Blois pendant près d’un siècle. Inutile de préciser que ce fut aussi un siècle de « défilé de mode », si l’on peut dire ainsi… François Ier, Catherine de Médicis, Henri III etc. paradaient dans le château en fraises, jupons armaturés, robes à vertugadins puis corps piqué (ancêtres des crinolines et des corsets), jupons armaturés… Des costumes beaux à regarder, cousus dans de précieuses étoffes – velours, soie, laine, cotons – ornés de perles et de décorations à la hauteur du rang de ceux et celles qui les portaient. Mais… pas toujours très confortables. Cintrés, serrés, il fallait quasiment se plier en deux pour les enfiler, puis… bouger le moins possible. « Le costume, s’il est bien fait, est inconfortable » explique Nathalie Harran, fondatrice de l’entreprise artisanale de métiers d’art « la Dame d’Atours » (à Ansauvillers, dans l’Oise). C’est elle qui a réalisé l’ensemble de ces costumes, suite au souhait d’Elisabeth Latrémolière, directrice et conservatrice du château de Blois. Recherches des sources, puis des matériaux, refaire les passementeries à partir d’archives voir de costumes qui ont traversé les siècles. « On en trouve quelques uns en Angleterre, Allemagne et Hongrie, mais aussi au musée d’Écouen » précise Nathalie Harran.

Et n’allez pas croire que tout cela manque de sérieux, bien au contraire ! Une robe de Catherine de Médicis jeune, dans la chambre de la reine, est inspirée du style espagnol et d’un tableau d’Agnolo Bronzino (1503-1572), un des artistes officiels de la cour. L’exposition court sur plusieurs siècles puisque dans les salles consacrées au XIXe siècle les visiteurs pourront admirer des costumes d’époques qu’on pourrait croire sortis de la garde robe de Félix Duban par exemple (le restaurateur du château au XIXe siècle). Habits de cour, robes de promenades ou de bal, Une histoire de mode permet de découvrir la richesse et la diversité des styles vestimentaires, mais aussi la transformation des silhouettes et l’évolution des canons… de beauté.

F.Sabourin

Mets ton costume et viens visiter !

Un livret est fourni avec la visite pour une meilleure compréhension du col Médicis, de la crinoline, de la fameuse fraise. Des visites thématiques sont programmées du 11 novembre au 9 décembre tous les dimanches à 14h30 (1h15). Visite en supplément du droit d’entrée : 3€.

Visites familiales costumée « à toi la vie de château » à partir de 6 ans (les enfants peuvent se costumer). Vacances de la Toussaint du 20/10 au 04/11, puis les 15 et 16/12 et tous les jours du 22/12 au 06/01 à 10h30 et 14h30 (1h15). Sans supplément du droit d’entrée pour les enfants (+ 3 €/adulte). Réservations au 02 54 90 33 32. Renseignements complémentaires www.chateaudeblois.fr.

Une série télé sur les Valois et Catherine de Médicis !

C. Degruelle, et une réplique d’une robe de… Catherine de Médicis.

L’idée a germé l’année dernière d’une discussion de fin de repas : et si pour le 500e anniversaire de la Renaissance on mettait en route une série télévisée sur les Valois, à l’image de celle sur les Borgia ou Henri VIII ? Francis Chevrier, directeur des Rendez-vous de l’histoire en avait parlé lors d’une présentation médias au château d’Amboise en mai dernier. Elle est en bonne voie, et serait plutôt centrée sur la figure de Catherine de Médicis, plus « vendeuse » à l’internationale. Frédérique Bredin présidente du CNC, l’équipe des RV de l’Histoire, Jean-Marie Génartd Francis Chevrier travaillent ardemment sur le projet, une coproduction internationale qui serait diffusée en premier sur France TV. L’annonce a été faite par Christophe Degruelle, en restant au conditionnel de rigueur, lors de la présentation presse de l’exposition « Une histoire de mode » au château royal de Blois.

 

Afficher les commentaires