Yves Carreau, de l’œil à la main de l’artiste

“Faire des images, c’est donner à voir, montrer comme on pointerait du doigt pour désigner une chose particulière. Dans cet acte de la main, il ne faut pas oublier que pointer un doigt vers l’autre c’est en replier au moins trois vers soi” Yves Carreau

P1140551

“Hauteur d’Œil”

Ce n’est pas sans une certaine émotion que l’on entre dans cet exigu cabinet du Musée des Beaux Arts d’Orléans pour découvrir l’exposition “Hauteur d’Œil”, voulue et conçue par l’artiste Yves Carreau avant son décès en novembre 2014. Yves Carreau, qui enseigna la gravure à l’Institut d’Arts Visuels d’Orléans pendant plus de trente ans, nous propose ici une sélection d’estampes réalisées selon deux techniques: la linogravure et l’estampe numérique. Le dispositif de présentation “oppose” des gravures  en noir et blanc, simplement suspendues dans leur fragilité, comme finissant de sécher, et des estampes numériques, en couleur, comme mises à distance derrière la froideur du verre de leur encadrement. 

Confrontation pour un même artiste entre deux techniques, entre deux gestes (nom pourquoi pas féminin au sens d’aventure ?..), mais aussi résonance dans un univers graphique que l’œil du visiteur se plait à parcourir, en s’interrogeant sur la différence (ou la “différance” pour reprendre un concept du philosophe Jacques Derrida)  et la continuité du regard de l’artiste.
“Il lui plait de penser que les problématiques de création ne relèvent pas des outils mais plus certainement de leur potentialité à ordonner une pensée” Benoit Ronbas à propos de l’exposition “Hauteur d’œil”.

La Cage de l’Ombre Forte

Cette exposition est une manifestation de “La Cage de l’Ombre Forte”, groupe d’artistes au sens étendu du terme, dont Yves Carreau est co-fondateur et auquel il a confié l’intégralité de son œuvre. La Cage de l’Ombre Forte fonctionne comme un projet artistique “génératif”, un concept esthétique bâti sur une compétence collective qui “génère” une performance créative en constante évolution au fil du temps.

La Cage de l’Ombre Forte projettera en clôture de l’exposition “Hauteur d’Œil”, le dimanche 4 octobre à 15 h 30, à l’auditorium du Musée, le film “La 5e Epoque” (réalisé par Joëlle Labiche, Yves Carreau et Quentin Aurat – voir Magcentre), puis organisera à la médiathèque d’Orléans, une exposition intitulé “Arythmie”, Yves Carreau/ Pierre Poitevin (photographe) et publiera en décembre “La Table au Noir”, dernière visite de l’atelier de l’artiste avant sa fermeture définitive, photographies de Sébastien Pons avec des textes de Claude Mouchard, Marguerite Dewandel et Leila Danziger. Présentation de l’ouvrage: le 1° décembre à la librairie “Les Temps Modernes” Orléans.

Gérard Poitou

Exposition “Hauteur d’Œil” Yves Carreau/ La Cage de l’Ombre Forte
Musée des Beaux Arts d’Orléans du 9 juillet au 4 octobre 2015
Place Sainte Croix 45000 Orléans ouvert tous les jours sauf le lundi de 10 h à 18 h

http://lacagedelombreforte.com/

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail