Stéphane Fautrat le sarkozyste, candidat “légitime” aux législatives sur la 6 ème

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Stéphane Fautrat a-t-il pris tout le monde de vitesse ? Depuis des semaines, de nombreux élus LR laissaient entendre qu’ils étaient intéressés par une candidature sur la sixième circonscription du Loiret, la seule détenue par une Socialiste, Valérie Corre, depuis 2012. Secrétaire départemental du parti, représentant affiché de Nicolas Sarkozy, Stéphane Fautrat a, lui, envoyé sa lettre de candidat à la candidature à la commission nationale d’investiture (CNI). A son président, Christian Estrosi, et à Nicolas Sarkozy. « Les choses sont faites dans l’ordre », commente Stéphane Fautrat.

Stéphane Fautrat à la fête de la Violette avec Guillaume Peltier,Eric Doligé, Jacques Martinet. @chb.

Stéphane Fautrat à la fête de la Violette avec Guillaume Peltier, Eric Doligé, Jacques Martinet. @chb.


Secrétaire départemental, l’homme de Sarkozy

Moyennant quoi, Il a ensuite annoncé officiellement sa candidature jeudi matin devant la presse et un peu plus tard devant les militants LR de la circonscription, qui va d’Orléans à Lorris. Ils sont 273 au total. Stéphane Fautrat connait bien les chiffres et pour cause, il est secrétaire départemental de LR. Ce qui n’est pas vraiment un désavantage puisqu’en tant que tel il siège à la CNI (Commission nationale d’investiture).

IMG_6082« Je me retirerai au moment du vote », précise-,t-il. Stéphane Fautrat avait déjà voulu briguer le siège de la sixième en 2012, mais c’est Charles-Eric Lemaignen qui avait décroché l’investiture et perdu l’élection contre Valérie Corre. Cette fois, Stéphane Fautrat espère bien que ce sera la bonne. Malgré des petits cailloux dans sa chaussure. Le premier, ne pas habiter la circonscription.  « Je suis partout chez moi dans le Loiret en tant que secrétaire départemental rompu au terrain », plaide cet agriculteur-céréalier qui se dit « chef d’entreprise agricole ». Exploitant 160 hectares à Nancheville (dans le canton de Malesherbes) sur la cinquième circonscription, il a fondé un GIE (Groupement d’intérêt économique) avec des agriculteurs du sud Essonne, de Sermaises et Pithiviers. S’il est désigné, il installera son QG de campagne au cœur du territoire, du côté de Chateauneuf-sur-Loire. Deuxième bémol, Stéphane Fautrat n’est pas une femme, alors que LR est en recherche de candidates pour payer moins d’amendes. Quant à ses concurrents à droite, il dit « je les ai prévenus », et il ajoute « je les connais toutes et tous, je n’ai pas d’ennemis dans ma famille politique », mais il en est persuadé, il est “légitime”, lui, à se présenter.

Un seul mandat,

Stéphane Fautrat et le célégué de la sixième circonscription, Philippe Kutzner.

Stéphane Fautrat et le célégué de la sixième circonscription, Philippe Kutzner.


il s’y engage

Que ce soit olivier Geffroy, Muriel Cheradame, Alexandrine Leclerc, François Lagarde ou la maire de Châteauneuf, Florence Galzin, tous les autres postulants ont déjà des mandats. « si je suis élu ce sera mon seul mandat, je m’y engage », promet Stéphane Fautrat. Une sérieuse pierre, en particulier dans le jardin d’Olivier Geffroy, qui s’y voyait déjà.

Sarkozyste revendiqué, Stéphane Fautrat qui était accompagné du délégué de la sixième circonscription, Philippe Kutzner lors de sa présentation, craint-il que des représentants d’autres « courants » de la primaire ne lui fassent concurrence ? « Ce n’est pas le même sujet », répond le secrétaire départemental. Pourtant, on avait cru comprendre qu’Alain Juppé notamment  ne souhaitait pas que les candidats aux législatives soient désignés avant le 14 juillet mais plutôt après septembre lorsque la liste des candidats à la primaire pour la présidentielle, sera connue.

Contre le boycott Macron

fautratTrop tôt cette candidature? « Cela cadre avec le timing du calendrier », affirme Stéphane Fautrat qui laisse entendre qu’il a derrière lui le président de LR Loiret, Jean-Pierre Door et il affirme aussi avoir « d’excellentes relations avec Olivier Carré » et Guillaume Peltier dont il fut l’un des lieutenants lors de la campagne régionale. D’ailleurs, si on lui demande son avis sur le boycott des cinq parlementaires LR vis-à-vis d’Emmanuel Macron (auquel il ne trouve pas que des défauts loin de là) aux fêtes de Jeanne d’Arc, il dit, «je n’aurais pas agi comme ça ».

Quant à sa campagne, qu’il veut proche des agriculteurs, des artisans et des gens, Stéphane Fautrat la fera avec un mode de transport original (un tracteur ?) pour aller au devant des électeurs. Et non pas le contraire. Devenu à l’automne dernier secrétaire national à LR pour les métiers de la terre et de la mer (avec Maud Fontenoy), on peut lui faire confiance sur ce point, Stéphane Fautrat le céréalier, s’il est désigné par la CNI, va labourer le terrain.

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail