Législatives : Jean-Pierre Door terrasse Mélusine Harlé !

Sans surprise le maire de Montargis va entamer un quatrième mandat après sa victoire nette et sans bavure sur la candidate d’En Marche avec 67,08% des voix. Ni le fait d’avoir été invalidé, ni l’âge du capitaine (76 ans), ni la très longue carrière politique (conseiller municipal depuis 1983 député depuis 2002) n’auront suffi à faire tanguer le navire Jean-Pierre Door.

Résultats définitifs

Jean-Pierre Door : 67,08%
 Mélusine Harlé : 32,92%
Participation : 28,61 %
Inscrits : 74 054 
 Exprimés : 18 831
 
   

Le maire de Montargis l’emporte ainsi très largement avec 67,08% des voix en laissant son adversaire, Mélusine Harlé d’En Marche, très loin derrière lui (32,92%). 

Durant le dépouillement, Jean-Pierre Door et son suppléant, Frédéric Néraud.

Il gagne ainsi avec un score que personne ne prédisait avant le premier tour –y compris chez Les Républicains- mais en plus en réalisant un quasi grand chelem, en arrivant en tête dans la quasi totalité des communes de la circonscription. Une vague qui déferle aussi à Sainte Geneviève-des-Bois où, avec 60% des bulletins, il terrasse Mélusine Harlé qui habite pourtant cette commune  et où elle est par ailleurs conseillère municipale. Le résultat est aussi net à Montargis où Jean-Pierre Door dépasse les 60% alors qu’il avait été devancé de quelques voix par la candidate macroniste lors scrutin de 2017.  C’est vrai également dans

Mélusine Harlé dimanche soir en sous-préfecture.

plusieurs communes où le nouveau député réalise des scores sans appel : Aillan-sur-Milleron (75%),

Chantecocq (73%), Conflans-sur-Loing (74,5%), Corbeilles (76,3%), Courtenay (plus de 70%), Villevoques (79,2%), etc. Globalement l’ensemble du monde rural, là où le candidat du Front National avait réalisé ses meilleurs résultats, plébiscite donc Jean-Pierre Door. Même si Ludovic Marchetti le candidat frontiste du premier tour n’avait pas appelé ses électeurs à aller voter par le maire de Montargis, nul doute qu’une partie de son électorat, peut être galvanisé par la venue de Laurent Wauqiez entre les deux tours,  a fait « le bon choix ». Outre Montargis Jean-Pierre Door gagne le match aussi dans les villes à Chalette, Amilly ou Courtenay.

Participation en berne !

Maigre consolation pour Mélusine Harlé : elle n’arrive en tête que dans un seul village,  Saint-Loup-de-Gonois (57,14% mais avec seulement 12 voix sur 21). Comme cela avait été prévu le taux de participation est resté extrêmement faible avec seulement 28,61% de votants. Si les électeurs du premier tour se sont peu déplacés, à noter cependant l’importance des votes blancs et nuls avec plus de 2200 bulletins. Plusieurs candidats, notamment de gauche éliminés du premier tour, avaient appelé les électeurs à se rendre aux urnes mais en y déposant un bulletin vierge. Ce faible taux de participation (qu’on enregistre dans toute les législatives partielles) a été le principal ennemi de Mélusine Harlé tout autant sans doute que la politique gouvernementale. Son dynamisme, sa campagne de proximité et de terrain, son engagement associatif n’auront pas été suffisants pour ébranler le roc Door. Une leçon à méditer pour Emmanuel Macron dont cette élection constitue une alarme et peut être une leçon à méditer.

J.-J.T.

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. On sait que dans 95 % des cas, celui qui est invalidé est réélu. Il n’y a donc aucune surprise, d’autant que tous les paramètres étaient au vert en direction de Door.
    Cependant, LR aurait tort de trop se réjouir : Door est élu avec environ 18/19 % des inscrits. Quand on sait que c’est l’électorat de Droite, âgé, qui est le plus assidu pour aller voter, on se demande comment un candidat LR peut être battu sur une partielle.
    Maintenant, Door va devoir choisir entre son siège de député et sa mairie. Il ne semble pas avoir dit quel serait son choix, ce qui me semble manquer d’honnêteté vis à vis de son électorat.

    • Même avec 18 % des inscrits, c’est une victoire nette et sans bavure. Nous sommes en Démocratie et ne pas aller voter fait partie du résultat final. Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs les mauvais perdants, au plaisir !

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail