Sabine Weiss : le regard et la plume à la galerie Le Garage

Ce dimanche 8 avril à 15 h 30 et à 16 h 30, Michel Dubois proposera, dans sa galerie le Garage, la dernière visite commentée de l’exposition « En toute intimité”, l’un des précieux accrochages de l’événement Sabine Weiss. Ce dernier, qui aura réuni les efforts passionnés de la galerie de Michel Dubois, de la collégiale Saint-Pierre le Puellier d’Orléans et du parc du Poutyl d’Olivet, aura déjà attiré près de dix mille visiteurs.  

Michel Dubois, galeriste.

Michel Dubois, sous le charme du regard et de l’œuvre d’une photographe humaniste exceptionnelle qu’il avait déjà exposée en 2009, ainsi que son mari le peintre Hugh Weiss en 2007, parle volontiers de son admiration : “Ses photos en noir et blanc, prises dans les années 50 et 60, sont restées longtemps et soigneusement rangées dans des tiroirs. Sabine ne les montrait à personne, c’était son domaine secret, jusqu’à ce que son mari, le peintre Hugh Weiss, et quelques amis, organisent en 1978, contre son gré, une exposition à la maison de la culture d’Arras. 

Elle s’est alors redécouverte et a réduit considérablement son travail sur commande, pour se remettre à travailler en noir et blanc, qui, selon elle, exprime plus facilement la simplicité, le silence, le calme.”

De temps forts en temps forts

Si le flux des visiteurs ne s’est jamais interrompu à la galerie Le Garage, pour ce rendez-vous « En toute intimité » soulignons toutefois que l’espace muséal a vécu des moments particulièrement forts avec la venue d’étudiants de l’ESAD, des Amis du Frac de Bretagne, d’élèves du lycée Charles Péguy et du Lycée horticole de la Mouillère.

Atelier d’écriture “Vivre et l’écrire Orléans”.

A noter que Le Garage a également accueilli, à sa demande, un atelier d’écriture “Vivre et l’écrire Orléans” qui a tenu à s’inspirer sur place de l’œuvre de la photographe. Voici l’un des coups de cœur de ces auteurs témoignant de leur plaisir : « Dans notre monde agité, coloré, bruyant, quel plaisir de faire une pause en compagnie de Sabine Weiss ! Noir et blanc, son monde, mais un monde de lumières, de reflets, de dégradés. »

« Merci pour la beauté »

Ils poursuivent : « Dans ces univers qui ne sont plus vraiment les nôtres, c’est la rencontre avec des êtres qui nous intriguent, nous amusent et même nous dérangent un peu parfois, telle cette petite fille qui nous fixe d’un regard un peu méfiant. » De l’humour aussi et de la vie saisie sur le vif où ces enfants se poursuivent en riant, où une jupe blanche virevolte lors d’une danse. Et du dépaysement lorsque Sabine nous emmène en Egypte. Nous voilà prêts à embarquer sur une felouque en nous laissant porter par le temps au fil des paysages bibliques qui défilent sous nos yeux. Enfants, vieillards, tous se retrouvent devant l’objectif bienveillant de la photographe.

Elèves du Lycée Charles Péguy en visite.

Comment ne pas penser à Quentin de la Tour en contemplant ce jeune visage subtilement éclairé par une bougie, en ce moment sacré. Ombre et lumière… Et que dire de ce cheval puissant qui donne une ruade, peut-être dans nos préjugés, nos stéréotypes (…). Toutes ces vies, sur du papier, sont rendues si présentes grâce au talent de Sabine. Merci pour la beauté. »

On n’aurait su rêver plus intense livre d’Or.

Jean-Dominique Burtin

 

Visites commentées à la Galerie Le Garage, 9, rue de Bourgogne, Orléans : dimanche 8 avril à 15 h 30 et 16 h 30. Entrée libre. Tel : 06.08.78.34.02. www.galerielegarage.net

 

Sabine Weiss

en trois dimensions à Orléans et Olivet

Jusqu’au 15 avril 2018

Une vie de photographies
Collégiale Saint Pierre le Puellier, Orléans
du mardi au samedi de 14 à 18 heures.

Les Voyages de Sabine Weiss
Parc du Poutyl Olivet
Tous les jours sur les grilles du parc.

En toute intimité
Galerie Le Garage, 9 rue de Bourgogne, Orléans
Samedi et dimanche de 15 heures à 19 heures.

Entrée libre.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail