Blois : la navette de la discorde ?

S’il y a bien un numéro de téléphone que le maire de Blois doit avoir dans le sien, c’est celui du président de l’agglomération Christophe Degruelle… Pourtant, Marc Gricourt s’est fendu d’un courrier le 25 juin dernier à l’adresse de son adjoint à la culture, président d’Agglopolys et seconde moitié du « tandem » depuis 2008 dans le Blaisois. L’objet de ce courrier ? Une « doléance citoyenne » des habitants du quartier Vienne, rive gauche de la Loire, qui demandent à ce que soit expérimenté le passage de ce côté-là de la Loire de la fameuse navette de centre-ville gratuite, désormais électrique.

Le succès de cette navette ne s’est jamais démenti, depuis son installation il y a plusieurs années. Mais curiosité, elle ne traverse jamais la Loire pour desservir le quartier Vienne… « Nos investissements en termes de matériels roulants et notre ambition en matière de développement et de mobilités durables, m’ont régulièrement amené à vous exprimer l’attente forte de voir cette demande inscrite clairement au cahier des charges de la prochaine délégation de service public prévue en 2020 », dit le maire de Blois dans son courrier. Il ajoute : « La transmission de cette doléance citoyenne confirme le large soutient des habitants à ce projet dont je souhaite formellement l’intégration aux prochaines discussions avec les délégataires potentiels ». Avant de conclure : « Je souhaiterais aussi connaître la position de l’Agglomération sur cette demande ». Lors de la visite du ministre Jacques Mézard à Blois le 5 juillet, le président d’Agglopolys a publiquement pris acte de la demande. Reste maintenant à la concrétiser…

Marc Gricourt et Christophe Degruelle, lors de la signature de la convention Action cœur de ville, à Blois le 5 juillet.

Mais quand même… Le maire de Blois siège lui aussi au conseil d’agglomération, en tant que membre associé. Avant d’être élu conseiller régional, il en était même le vice-président chargé de l’action économique. Christophe Degruelle siège au conseil municipal de Blois, élu à la culture. Tous deux se fréquentent donc régulièrement et échangent avec facilité. Ou échangeaient, peut-être ? Ce courrier rendu public a en effet quelque chose d’étrange, à deux ans des élections municipales, et seulement 7 jours après la déclaration sur France 3 de son intention de se représenter à son propre siège. Le début de la fondation d’un doute…

À quelques heures du départ du 105e Tour de France, alors que Chris Froome vient d’être blanchit de ses soupçons de dopage et prendra bien le départ à Noirmoutier samedi, l’attelage cyclo-électoral Gricourt-Degruelle – qui connu le succès en 2008, renouvelé en 2014 – franchira-t-il la Loire en mars 2020 ? En tandem peut-être pas. En navette électrique, alors ?

F.S.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. En fait, cette lettre ressemble plus à une action de communication, après une pétition qui demande une navette, pour dire aux Blésois : s’il n’y a pas de navettes, ce n’est pas de ma faute, moi, je suis de votre côté, et fait tout pour qu’il y en ait une.

    Alors que dans les faits, il a toujours refusé qu’il y ait une navette (voir les réunions de quartiers il y a 2 3 ans, où la réponse négative était claire et sans équivoque, et venait bien de sa bouche)

    A deux ans des municipales, cela ressemble plus à un retournement de veste par simple opportunisme. Il a bien lancé sa campagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail