Le Centre-Val de Loire signe une coopération avec la Toscane

Le 500e anniversaire de l’arrivée de la Renaissance en Centre-Val de Loire c’est pour bientôt. Les préparatifs passent par la signature d’un protocole d’accords entre la région Centre et la région Toscane, en Italie. Sa vice-présidente Monica Barni était à Orléans jeudi 18 octobre pour officialiser cette signature.

Ch. Fournier, François Bonneau, Monica Barni (vp Région Toscane), Jean-Pierre Anchisi (Polytech).

Même Léonard de Vinci n’y avait pas pensé, ou alors quelque chose nous a géographiquement échappé : « Il y a une parenté de paysages entre la Toscane et Centre-Val de Loire » s’enthousiasme le président François Bonneau, aux côtés de Monica Barni venue à Orléans pour signer le protocole d’accords entre les deux régions. On se demande si ce sont les collines ou les cyprès qui lui inspirent cet inédit rapprochement… Au-delà de la géographie, c’est l’histoire qui sera célébrée en 2019, avec les festivités du 500e anniversaire de la Renaissance, Viva Leonardo da Vinci ! telle que se surnomme ce qui s’annonce comme l’évènementiel de ce début XXIe siècle. « Léonard est un patrimoine italien, français, européen » a déclaré dans un bel italien la vice-présidente de la Région Toscane Monica Barni, jeudi 18 octobre dans le bureau du président de Centre-Val de Loire François Bonneau. En début de semaine, c’est lui qui a conduit une délégation d’élus et de directeurs/trices des grands sites à Milan puis à Rome pour formaliser les échanges avec l’Italie. « Nous voulons donner un objectif ambitieux à ce protocole : 2019 est l’année des célébrations, mais nous voulons faire de cette année ne soit qu’un début » a-t-elle ajouté.

Un travail de mémoire avec la Saxe, la Toscane et Centre-Val de Loire

Les élus régionaux autour de Monica Barni, vice-présidente de la Toscane.

Léonard de Vinci, figure de proue de ce 500e, réuni beaucoup de disciplines en lui-même. C’est à partir de cette synthèse que Toscane et Centre-Val de Loire dégagent trois axes de coopération : la culture, la recherche et le tourisme. « Le tourisme en Centre-Val de Loire est un tourisme qui associe très étroitement la culture. La signature de cet accord de coopération nous engage et amorce la coopération future » insiste François Bonneau. Et en parlant conjointement, Toscane et Centre-Val de Loire se sont découvert des pistes de travail d’un projet commun autour de l’art contemporain ; des échanges d’œuvres entre les collections des musées sont prévus. Mais ce sera aussi faire une meilleure place d’actuellement pour la langue italienne dans la région, et du français en Toscane. Les écoles d’ingénieurs se sont également déjà mobilisées, notamment Polytech Orléans qui fabrique actuellement une reproduction de la célèbre vis de Léonard.

C’est la 10e région à signer un tel protocole d’accords avec Centre-Val de Loire. Un protocole validé par le gouvernement italien côté toscan, ce qui, sur le papier et au regard des relations pour le moins tendues entre les deux pays actuellement n’était pas gagné d’avance. « Nous allons aussi mener un travail de mémoire avec la région Saxe, Toscane et Cantre-Val de Loire. Un projet européen donc ». Si les régions se mettent à faire de la diplomatie, alors…

F.Sabourin

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.