Région : 2019 sera l’année de la Renaissance, ou ne sera pas…

500 projets officiellement labellisés, plus de 700 évènements : si vous n’avez pas encore entendu parler du 500e anniversaire de l’arrivée de la Renaissance en Val de Loire, ça ne devrait pas tarder. La Région Centre-Val de Loire, et son président François Bonneau sont à la manœuvre pour préparer l’évènement, et ont dévoilé en fin d’année dernière une partie des (nombreux) évènements qui vont parsemer l’année 2019. Demandez le programme !

Autoportrait attribué à Leonardo da Vinci, photo © DR

« Imaginez, observez, découvrez, dégustez » la Renaissance… Patrimoine, histoire, arts, culture, sciences, innovations, art de vivre et gastronomie… 2019, le plus grand numéro qu’une période historique puisse vous faire, dans un écrin régional : le Centre-Val de Loire.

Les festivités du 500e anniversaire de l’arrivée de la Renaissance en Val de Loire – pardon, les Renaissances ! – vont aller bon train dès à présent jusqu’à la fin de l’année. 700 projets, dont 500 labellisés officiellement, des expositions, des concerts, des colloques, des spectacles, des projets sportifs… vont parsemer l’année dans la région. « Ce sera la fête des territoires » disait le président de Centre-Val de Loire François Bonneau en décembre dernier, lors des présentations à la presse des évènements à venir.

Notamment au Quai d’Orsay, devant le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, en présence du parrain des célébrations Stéphane Bern. « Et une immense fête populaire, un moment de ferveur où chacun pourra être fier de cette région. Grâce à une tarification très incitative, nous espérons en faire une fête de la rencontre » ajoutait-il.

Foisonnement d’évènements

Il faudra se rendre sur le site www.vivadavinci2019.fr pour connaître au fur et à mesure l’étendue du programme – déjà pantagruélique – mais nous pouvons d’ors et déjà noter sur l’agenda l’exposition à la collégiale Sain-Pierre-le-Puellier à Orléans « Léonard et les robots » à partir du 2 mars.
-Depuis le 1er janvier et toute l’année, à Chaumont-sur-Loire l’exposition des tapisseries de la chambre de la reine Catherine de Médicis.
-À partir du 26 mai au Domaine national de Chambord : “Chambord, 1519 – 2019 : l’utopie à l’oeuvre” (1519-2019), une exposition et des spectacles, placés sous le double commissariat de l’architecte Dominique Perrault et du philosophe Roland Schaer.
-Du 18 mai au 1er septembre, ce seront « les enfants de la Renaissance » qui seront exposés au château royal de Blois.
-A partir du 6 juin au Clos Lucé, l’exceptionnelle exposition de La Cène, magistrale tapisserie de Léonard de Vinci commandée par François Ier et sa mère Louise de Savoie et offerte au Pape Clément VII lors du mariage d’Henri II et de Catherine de Médicis en 1533. Une tapisserie qui n’a jamais quitté la Pinacothèque du Musée du Vatican…

François Bonneau.

-Du 24 au 28 juin, à Amboise, Tours et Chambord, le colloque « Léonard de Vinci, l’invention et l’innovation ». -500 cavaliers pour les 500 ans de la Renaissance feront trembler le sol du Domaine national de Chambord le 29 juin.
-Du 15 août au 15 septembre, le spectacle numérique itinérant sera visible à Bourges, Orléans, Blois, Tours, Chambord et Amboise.
-Le 29 septembre au Clos Lucé dans le parc Léonardo da Vinci le festival de musique Renaissance recevra notamment Jordi Savall, compositeur et interprète, avec une vingtaine de musiciens, pour un programme inédit.
-À Amilly c’est un projet sportif qui se prépare, avec le rallye d’Europe, voyage à pieds et à vélo de 1000 km pour rallier Calcinaia (ville située entre Pise et Florence) : 18 Français, 10 Italiens et 6 Allemands sont inscrits pour cette épopée dont l’arrivée est prévue le jour de la 15e Fête de l’Europe.

F.Sabourin.

Le 500e de la Renaissance aussi à Orléans

Orléans n’oublie pas elle aussi ses racines historiques de la Renaissance. Plusieurs évènements vont se dérouler cette année, dès ce mois de janvier.

Et cela commence dès le 12 janvier avec l’exposition « Les antiques de Rome » au musée des beaux-arts (cabinet d’arts graphiques, 2e étage). L’art de la Renaissance prend son inspiration dans l’époque antique, voulant trancher avec un Moyen Age souvent jugé obscur et guerrier. En 1506, le groupe du Laocoon a été redécouvert dans un état fragmentaire non loin du Colisée. Le musée présente une série de gravures proposant plusieurs visions des éléments manquant jusqu’aux caricatures du XIXe siècle de cette sculpture devenue un vrai symbole. D’autres Antiques du Vatican ou encore des ruines de Rome ont été le sujet de nombreuses gravures diffusées dans toute l’Europe. (Exposition du 12/01 au 24/03/2019).

On pourra danser comme à la Renaissance, vendredi 25 janvier à 20h, avec le conservatoire (salle Eiffel, 15 rue de la Tour-Neuve), avec « Entrez dans la danse», organisé lors de la « Nuit des conservatoires ». Flûtes à bec, percussions, luth, vielle à roue et violon accompagneront cette soirée « Renaissance ».

Visiter Orléans et la Renaissance ? C’est possible à partir du dimanche 27 janvier à 15h30 puis deux dimanches par mois, avec une déambulation parmi les demeures Renaissance d’Orléans sous la conduite de guides costumés. Dates et détails des réservations sur www.tourisme-orleansmetropole.com.

Vendredi 1er février à 20h, c’est avec la poésie de Ronsard et de la musique de chambre qu’Orléans donne rendez-vous, Cette soirée conjugue avec talent voix et instruments, répondant ainsi au vœu de Ronsard. Œuvres de Cécile Chaminade, André Caplet, Albert Roussel et Théodore Gouvy.
Réservation : 02 38 79 21 33. conservatoire@ville-orleans.fr.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.