RAMI: “Le Nuage en Pantalon”, troisième !

rozenn biardeau

Photo Marie Line Bonneau

Troisième version ce samedi soir, à la Scène Nationale d’Orléans, du poème de Maïakovski, dit par la comédienne Rozenn Biardeau. Nouvelle lecture et nouvelle sensation après celles de Arnaud Roi (Magcentre) et de Nastasia Berrezaie (Magcentre), lecture moins emphatique, moins jouée mais ô combien plus intimiste pour un public dans le hall du théâtre, resserré autour d’une tragédienne, cette fois sans micro, en  communion inspirée avec les mots.

La diction parfaite donne alors le plein sens de ce psaume sarcastique, et l’accentuation des syllabes impose une rythmique qui fait que la poésie est aussi musique, dans une sorte d’abstraction textuelle, plus marquée, que Maïakovski revendiquait  comme manifeste d’une poésie libérée des carcans “bourgeois”. L’accompagnement minimaliste des deux musiciens, dont les instruments ne cessent d’osciller entre note et bruit, ne souligne que mieux cette musicalité verbale du poème.

Bravo et merci encore à Gérard Bedu, organisateur de ces RAMI (Rencontres Aritstiques de Musique Improvisée) de nous avoir offert cette trilogie autour du poème de Maïakovski, superbe idée servie en trois concerts successifs, (re)découverte d’un texte centenaire qui a gardé à la fois son caractère de révolte formelle et de prémonition de la révolution sociale.

> Rozenn Biardeau /Quentin Biardeau /Thibault Florent

Concert suivi à 20 h 30 de:
-Richard Comte Guitare Improvisation
-Lila Tamazit (voix), Sébastien Boisseau (Contrabasse)

Gérard Poitou

Les RAMI continuent jusqu’au dimanche 25 octobre

Le programme des RAMI: ICI

http://www.scenenationaledorleans.fr/

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail