L’ancien président du FRAC Centre, François Bordry présidera la Biennale de Lyon

La carrière du nouveau président de la Biennale de Lyon, double biennale qui conçoit, produit et organise alternativement deux grands événements internationaux : la Biennale de la danse les années paires et la Biennale d’art contemporain les années impaires, est pour le moins bien remplie avec une implication constante et passionnée en faveur de l’art contemporain.

François Bordry, amateur d’art contemporain (@Art Chemist).

Avant d’être appelé à la présidence de VNF (Voies Navigables de France), François Bordry avait eu une longue carrière européenne, qu’il acheva au poste de Directeur de l’Information du Parlement européen, après avoir été, notamment, l’attaché de presse de Simone Veil, Présidente du Parlement européen de 1979 à 1982. Simultanément à un passage en politique en Région Centre où François Bordry fut élu conseiller régional de la Région Centre de 1986 à 2004, puis maire-adjoint de Puiseaux (Loiret) de 2002 à 2008, et premier Président de la Communauté de communes du Canton de Puiseaux (de 2004 à 2007), François Bordry fut, de 1994 à 2008, le Président de l’établissement public qui gère le réseau fluvial français, VNF. C’est lui qui, à ce titre, fut le maître d’ouvrage de l’aménagement des Docks du Port Rambaud, à Lyon, où se trouve « La Sucrière ».

Il a marqué son passage à Orléans où il fut, de 1998 à 2004, Président du FRAC Centre, le Fonds régional d’art contemporain de la Région Centre et  à ce titre, il participa,, au lancement d’Archilab devenu depuis la Biennale de l’Architecture, qui se tient à Orléans depuis 1999.
Il préside également l’Ecole Spéciale d’Architecture de Paris (depuis 2007), ainsi que l’Ecole nationale supérieure d’Art de Bourges (depuis 2010).

Afficher les commentaires