Le Président de la République mécontent des maires ligériens Macron-compatibles comme Olivier Carré

Mardi soir, Emmanuel Macron est allé dans un restaurant parisien où les candidats de la liste Loiseau s’étaient réunis.” Tous derrière Nathalie Loiseau”, a -t-il dit. Il a aussi envoyé ses ministres au charbon, surtout ceux de “droite” dont il estime le soutien insuffisant.

Olivier Carré à son arrivée au meeting de Bruno Le Maire lundi dernier.

Selon une indiscrétion du Canard Enchaîné le Président serait mécontent aussi des maires issus de la droite et du centre droit. Certains maires “Macron-compatibles”de grandes villes se sont prononcés en effet pour la liste LR comme Christian Estrosi maire de Nice, ou Jean-Luc Moudenc de Toulouse. D’autres maires venus de LR, de l’UDI et du Parti Radical qui avaient tous signé une tribune de soutien à Nathalie Loiseau dans le JDD du 14 avril, se montrent bien “discrets” dans cette campagne. Qu’ils ne mouillent pas suffisamment la chemise. Ce papier du Canard a été écrit avant lundi soir alors qu’Olivier Carré a fait une apparition au meeting de son ami Bruno Le maire, mais pas sûr que cette demi-présence (il est arrivé en retard) lui vaille l’absolution de Jupiter. Olivier Carré fera t-il ce soir le déplacement dans le grand nord du département à Pithiviers pour soutenir Julien Denormandie et Marc Fesneau qui y tiennent réunion européenne ce jeudi, pour se faire définitivement pardonner? Le suspens reste entier.

Ch.B

 

 

Afficher les commentaires