Elections legislatives - Les resultats en temps reel

Le PC du Loiret: “votez Macron le 7 mai…puis combattez son programme”

A l’inverse de la France Insoumise, le Parti Communiste qui soutenait aussi Jean-Luc Mélenchon au premier tour, appelle au second à voter, sans le soutenir, mais à voter Emmanuel Macron. L’objectif est clair et sans ambiguïté: “faire barrage au Front national”; “Nous utiliserons le seul bulletin de vote qu’il reste, celui d’Emmanuel macron”, explique Mathieu Gallois le secrétaire départemental.

Mathieu Gallois, entouré de Dominique Tripet et de Christian Foiret.

Et il ajoute, une pierre dans le jardin de la France Insoumise, “nous prenons nos responsabilités…Nous utiliserons le bulletin  de vote Macron, mais les yeux ouverts”. Car pour le PC qui a toujours combattu les thèses et les projets du FN, le parti de Marine Le Pen veut “une société de haine, de rejet de l’autre, de racisme et de xénophobie”. 

Quant aux relations avec les militants locaux de la France Insoumise, elles sont au point mort. “Nous leur avons téléphoné, laissé des message pas de réponse”, expliquent les militants du PC qui proposent de se mettre autour d’une table avec la FI, les socialistes qui étaient derrière Benoit Hamon et les Verts afin d’envisager un “front de gauche” aux législatives, “pour débattre, envisager les échéances“. Au plan national, Pierre Laurent lance aussi des appels à Jean-Luc Mélenchon pour qu’il appelle à voter Macron, mais celui-ci reste sourd…et muet.

Les places fortes du PC ont voté Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon (FI).

Le Parti communiste par la voix de Mathieu Gallois son secrétaire départemental estime avoir largement contribué au score de Jean-Luc Mélenchon. Jean-Luc Mélenchon réalise un score de près de 17% dans le Loiret avec plus de 58000 voix. C’est un excellent résultat en progression de 24000 voix pour notre département par rapport à 2012. “C’est un résultat qui compte et qui va compter pour poursuivre la mobilisation, le travail de terrain que nous avons mené depuis plusieurs mois pour ouvrir des perspectives nouvelles pour un vrai changement de politique, notamment à l’occasion des élections législatives.” Et de rappeler les scores du candidat de la France Insoumise dans les places fortes du PC en Loiret: 28% à chalette où il est en tête, 22% à Saran, deux villes administrées par des majorités PC, mais aussi 19% à La Chapelle-Saint-Mesmin, 20% à Orléans et à Montargis…D’ailleurs, ajoute Mathieu Gallois, “si l’on fait le total des voix de gauche, nous aurions été en tête au premier tour”. Avec des “si”, il y aurait eu un candidat unique de la gauche au premier tour, mais on sait ce qu’il en a été. Mercredi, alors que Dominique Tripet (PC) organisait un rassemblement d’opposition au FN et à  Marine Le Pen, à la même heure la France insoumise se réunissait dans un café à deux pas de là…L’union est un long combat.

Et cela ne va pas en s’arrangeant. Ni avant le premier tour, ni depuis le 23 avril, les communistes et les militants de la France Insoumise n’ont été capables de se mettre autour d’un table. Mais le PC continue ses appels du pied. Il constate que sur 212 circonscriptions, le total des voix de gauche est supérieur à celui des voix d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen. “Nous pouvons gagner ces circonscriptions…Si nous sommes divisés, nous n’en gagnerons qu’une poignée”.

Un premier mai avec les syndicats

Un millier de manifestants dans les rues d’Orléans.

Quant au Loiret, pour l’instant, le Parti communiste y maintient ses six candidats et FI semble en faire de même. “Regardons qui est le mieux placé et discutons”, lance Mathieu Gallois. Sur la Source et les Blossières à Orléans, des contacts ont déjà eu lieu à la base. En revanche, les communistes soulignent que les membres de la Fédération du Loiret du Parti socialiste semblent se tourner, comme Olivier Frézot à propos de Valérie Corre, vers En Marche. 

Première étape de la mobilisation pour le Parti communiste, faute de rencontrer ses “amis” de FI, le PC propose de s’associer le 1er mai au traditionnel défilé syndical: “les organisations syndicales ont clairement pris position contre le FN et sera aussi l’occasion de rappeler nos exigences sociales”, explique Mathieu Gallois. 

Recomposer la “vraie” gauche , le PC est-il en mesure d’en être à l’origine à partir des 7 millions de voix de Jean-Luc Mélenchon. “Nous n’avons pas de velléité de casser d’autres partis, nous jouons notre rôle“, répond Christian Foiret. Entre les lignes il faut aussi lire  “le PC existe encore” sous entendu Mélenchon n’a pas eu notre peau.

Ch.B

“Le FN ne passera pas par nous” extraits de la prise de parole de Dominique Tripet 

Au soir du 23 avril dernier, à l’issue de l’annonce des résultats du 1er tour des élections présidentielles, nombre d’entre vous ici présents se sont, comme moi, retrouvés groggy.

Ni Emmanuel Macron, ni Marine Le Pen n’étaient nos candidats, n’étaient ceux pour lesquels nous avions apporté nos suffrages. Nos candidats portaient un réel projet de société émancipateur, progressiste. Projet que nous souhaitions pour notre pays. Non, ni E.Macron, ni M.Le Pen n’étaient nos candidats.

Alors me direz-vous, pourquoi ce rassemblement ce soir, puisque tout serait dit en ces quelques mots ?

[…]Le vote Marine Le Pen qui se pare des attraits d’une politique sociale, et au plus près des attentes du Peuple, enfin, c’est ce qu’il semble, ce qu’elle voudrait nous faire croire. Pour autant regardons ce que les élu-e-s FN ont voté ne serait-ce qu’en Conseil Municipal à Orléans ;

Ils, elle ont voté contre les subventions aux :
– Planning Familial,
– GAGL,
– Mouvement du Nid,
– La subvention aux syndicats (supprimée l’année suivante par le Maire faisant ainsi droit à leurs demandes)
– celle à l’Astrolabe : Musique actuelle sous-entendu ces raps et autres musiques si vulgaires, venues d’ailleurs, pas de chez nous, drainant un public pas très « catholique »…
– Une association souhaitant enseigner l’art du Manga, au prétexte que le Manga n’est pas de culture française,
– Contre aussi le nom de Simone Veil donné à la Maison de Santé de La Source, y préférant un nom défendant « la vie » (SIC). Celles et ceux qui ont défendu le droit des Femmes à disposer de leur corps apprécieront encore ce sous-entendu pernicieux et se rappelleront les attaques odieuses et inacceptables dont Madame Veil avait fait l’objet lorsqu’elle a défendu la loi voté en 1975 et qui porte son nom.

Dans la même veine, ils et elle se sont abstenu-e-s pour la subvention accordée au CERCIL (Centre d’étude et de recherche sur les camps d’internement du Loiret) au lendemain même du jour où MLP remettait en cause la responsabilité du gouvernement français dans la rafle du Vel d’Hiv…

Et puis aussi, contre toutes les garanties d’emprunt pour la construction et/ou rénovation de logements sociaux, apprécions donc le modèle social à la mode FN.

Par contre, ils, elle ont voté pour :
– L’armement de la police municipale,
– Les 400 000 € pour l’organisation du concours Miss France, « l’excellence de la jeune fille française » (SIC) qui ne doit donc être qu’une potiche hein, MLP féministe c’est cela oui! Rappelons à cette occasion, et même si je suis contre ces concours d’un autre âge qui ramènent les femmes au rang d’objet décoratif, les propos racistes tenus par des militants FN, envers la dernière élue en date et qui sont inadmissibles, condamnables même par la loi. Car pour eux, elle se devait « d’être blanche », non noire ou métisse… C’est cela, la société apaisée que nous promet MLP ?

Au Conseil Régional, les élu-e-s FN ont organisé une bronca pour demander que notre région soit déclarée hors accueil de réfugié-e-s…

Ailleurs, Ils se sont attaqués directement à la LDH, au Secours Pop, ont licencié un délégué syndical sans autre forme de procès, ne s’embarrassant aucunement des lois existantes à ce propos…

Bref, j’en oublie sans doute beaucoup.

[…]Autre question, serait-il responsable, sachant cela de les laisser accéder au pouvoir dans un contexte d’état d’urgence, alors que les forces dites de l’ordre : police, armée, gendarmerie etc semblent, en tout cas, c’est ce que révélent nombre de sondages, très perméables au discours FN de rejet et de stigmatisation ?

Avez-vous jamais connu un régime fasciste qui ayant pris le pouvoir démocratiquement l’ait rendu démocratiquement ensuite ? Les enseignements de notre histoire seraient déjà effacés, au prétexte que « son programme au moins, nous ne l’avons pas essayé ? Ou pire, que voter pour elle permettrait de mettre un grand pied dans la fourmilière afin que tout le monde soit ensuite dans la rue ? »

Pensez-vous vraiment qu’elle nous laisserait manifester tranquillement ? Vous voulez vraiment prendre ce risque ?

Et puis tout de même, je ne sais pas pour vous, mais moi je suis engagée auprès de personnes qui ont fui la guerre, la misère, pour que leurs droits soient reconnus, alors quoi ? Exit nos luttes et combats, affrétons les charters ? Et quid des luttes contre les violences faites aux femmes, aux enfants ? Là aussi, peu importe, le pater familias du moment qu’il sera « blanc », « catholique » régira ce qu’il veut chez lui du moment qu’il ne soit pas musulman ? Parce que les droits des femmes pour MLP n’est vu qu’au prisme de ses visées et politiques islamophobes. Vous voulez quoi ? Que des femmes, des enfants soient agressé-e-s, parce qu’elles/ils n’ont pas la bonne couleur de peau, le bon prénom, la bonne religion, la tenue adéquate ? C’est cela défendre les femmes ? Et que dire des élus FN qui refusent de présider au mariage de personnes de même sexe dans leurs mairies ?

[…]Je ne prendrai pas, ni pour moi, ni pour mes enfants, petits-enfants, ni pour celles et ceux auprès de qui je suis engagée, ce risque.

Le 07 mai, je voterai donc contre MLP, avec un bulletin de vote qui me donne déjà de l’urticaire. Pour finir, je vais reprendre à mon compte la déclaration d’un homme politique qui a dit récemment ; « Lorsque vous donnez le pouvoir au FN, vous n’êtes pas sur de le récupérer démocratiquement, ce qui est un grand problème, et il faudra bien qu’il y ait des gens qui mettent le bulletin Macron pour barrer la route à M.Le Pen », cette déclaration émane d’Eric Coquerel, coordinateur du PG et conseiller régional ile de France.

Alors un peu de courage, ne laissez pas aux autres, aux « gens », le soin de faire ce geste dont vous aurez toutes et tous besoin pour que nos luttes soient victorieuses, dès juin prochain.

Rien n’est fini, tout commence. Merci.

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Le PC ne représente plus rien que le nom et encore ! Quelle hypocrisie d’appeler à voter Macron sans le soutenir !! Quelles contradictions aussi de voter pour un eurocrate bankster qui va achever la destruction totale de notre Nation millénaire : un homme d’une inculture crasse qui est NUL en géographie, en histoire, en français et en politique : c’est cela que le PC veut mettre à la tête de notre pays ? Un anti social inhumain qui méprise le Peuple ? Non merci !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail